Marco,
Marco Polo !
Ce devait être chouette,
Voyager dans la steppe !

Avec,
Tout le long du parcours,
Des gens curieux de toi,
qui te disaient "Bonjour !".

As-tu vu la Caspienne,
Majestueuse et sereine ?
Le clapotis des vagues ?
Son eau couleur de jade ?
Au bord de la mer d'Aral
Les pêcheurs, sous les étoiles ;
Ce qu'ils t'ont raconté !
Où l'as-tu emporté ?

Le long du Syr-Daria,
la route de la soie !
As-tu fais halte à Samarkand,
Y lire l'Histoire des géants ?
Alexandre le grand
Et le loup Genghis-Khan,
Ont laissé avant toi
L'emprunte de leurs pas;

Marco,
Marco Polo !
Ce devait être chouette,
Voyager dans la steppe !

Pour passer le Pamir,
Aux cimes enneigées ;
Oh ! Tu as du souffrir,
Peut être en pleurer !
Et puis les oasis,
Aux noms imprononcables ;
Un parfum de délice,
Dans une mer de sable.

Le désert de Gobi,
Et les chevaux sauvages ;
La steppe à l'infini ;
La peur de la fin du voyage.
Et puis un soir enfin,
La cour de Koubilaï,
La rencontre de vos destins,
Au pied de la Grande Muraille.

Les princesses Mongoles
Etaient-elles si belles ?
Peut être en es-tu tombé fol
Amoureux d'une d'entre elles ?
Marco,
Marco Polo !
Tu avais dix-sept ans,
Quelle chance pour un enfant !

Marco,
Marco Polo !
Ce devait être chouette,
Voyager dans la steppe !

Ce devait être chouette,
Voyager dans la steppe !

d'autres paroles qui s'envolent...
Photo du petit bonhomme
Sortie de secours...

Copyright "Webmaster is le jardinier at la rosée du matin, in the potager" 2009, tous droits réservés
A. et S. Pieulhet-"l'agrichanteur" - le chardy 36190 ORSENNES - Tel. 02 54 47 39 35