Ton sourire,
Pour me dire,
Qu'il est grand temps
D'un peu de temps!

Ton sourire,
Pour me dire,
La nuit qui tombe,
Sur le monde !

Où sont nos rêves
De gosse, nos chimères ?
Parfois j'en crève,
De chagrin, solitaire.
Et partout, l'argent-roi !
Ne rien donner de soi !
Vendre son affection ;
Combien ? Seule question !

Dans ton sourire,
Je peux lire.
Je peux y voir,
Qu'il est trop tard !

Pour leurs sourire,
Mais que leurs dire ?
Déjà j'ai froid,
La nuit est là !

Et putain que j'ai mal,
D'admettre ce gachis.
Pire qu'un animal,
L'humain a tout détruit !
Et toujours l'argent-roi,
Qui impose sa loi !
Il met en servitude,
Toutes nos solitudes.

Mon sourire,
Pour te dire :
"Merci, en cette nuit
D'avoir souri" !

d'autres paroles qui s'envolent...
Photo du petit bonhomme
Sortie de secours...

Copyright "Webmaster is le jardinier at la rosée du matin, in the potager" 2009, tous droits réservés
A. et S. Pieulhet-"l'agrichanteur" - le chardy 36190 ORSENNES - Tel. 02 54 47 39 35